Beware of the Two-headed Typhon

Զգուշացիր Երկգլխանի Վիշապից

Ֆրանսահայ երիտասարդի զգուշացումը Նիկոլ Փաշինյանի տիկնոջը՝ Փարիզ այցից առաջ

Զգուշացիր Երկգլխանի Վիշապից

Ֆրանսահայ երիտասարդի զգուշացումը Նիկոլ Փաշինյանի տիկնոջը՝ Փարիզ այցից առաջ

Hayassa-ADAF a rencontré Anna Hakobyan à Paris

Le 8 août le soir une rencontre a eu lieu dans un hôtel parisien entre Anna Hakobyan l’épouse du Premier Ministre de la République d’Arménie Nikol Pachinian, et deux représentants de la Fédération HAYASSA-ADAF (Assemblée Démocratique des Arméniens de France).

Le président de la fédération Hayassa, Hayk Shahinyan, ainsi que le membre du bureau Hamlet Atoyan, ont présenté le travail de la fédération à Mme Hakobyan, un bilan des trois dernières années, la manière dont la Révolution de Velours s’est passée en France, la situation en détail actuellement dans la communauté arménienne de France et l’importance de son évolution.

Mme Hakobyan a partagé sa volonté de voir la Diaspora évoluer vers d’avantage de démocratie, d’ouverture, avec des modes de fonctionnement plus inclusives qui intègrent tous les arméniens de la diaspora dans le travail de celle-ci. Il a également était question de l’importance de réorienter d’avantage le travail de la Diaspora vers la République d’Arménie en multipliant les initiatives collectives et individuelles dont tous les domaines.

Hayassa a présenté également à Mme Hakobyan le projet de la fédération qui a été soumis au Ministère de la Diaspora, et les besoins actuels de l’Arménie. Soulignant son ambition de rassembler au sein de sa fédération les centaines d’associations arméniennes de France qui sont aujourd’hui laissés de côtés et ignorés et qui font pourtant un travail remarquable.

Au cours de la rencontre les participants sont revenus sur la situation dans les autres communautés arméniennes dans le monde ; USA, Russie, ou les configurations politiques génèrent les mêmes difficultés aux quelles il faut faire face. Les participants ont affirmés leur volonté de voir la Diaspora unie et solidaire, et capable de dépasser ses clivages classiques pour s’unir derrière des vrais projets de travail pour l’avenir de l’Arménie.

Enfin, il a été question du travail important en cours en Arménie, et des défis immenses qui se posent devant Nikol Pachinian.

Plutôt dans la journée une vidéo de Hayk Shahinyan a générée une importante vague de soutien et de partage sur les réseaux sociaux, dans laquelle le Président de Hayassa demandait à que cessent les habitudes du passé où les ambassades dans différents pays rendent impossible les rencontres des officiels venus d’Arménie avec les structures alternatives, et sont invités uniquement les structures traditionnelles, qui de plus, n’ont pas participé à la mobilisation lors de la révolution en France. Il a demandé à Anna Hakobyan d’aider les arméniens de France à faire tomber les murs de tabous et de clivages inutiles afin qu’il puisse avoir également une révolution des consciences dans la Diaspora, et que les mouvements alternatives puissent également faire entendre leur voix.

Il semble donc que le message a été entendu.

Nous rappelons que le 9 Août 2018, une réunion publique est organisée au 118 Rue de Courcelle à Paris 17, sous l’égide de l’Ambassade d’Arménie où Anna Hakobyan pourra répondre à des questions ouvertes de tous.

4 comments
  1. Sickening

    Sickening. True reformists cannot, should not, must not be enslaved by biases and prejudices. Be true to yourself, and free yourself from negative attitudes. Cannot base your thinking merely on contrasts, veiled animosities.

    Yes, every circle needs re-surgence, re-charge, transparency, efficiency…but the minute you bind your thoughts on animosities and envy, you lose your true reformist path.

    Our Vartabed used to say: "You throw your stone to the most fruitful tree, expecting most returns". You're not the first; you won't be the last. You only make your "troubles" even worse for you, better for the rest out there. You want positive outcomes for your thoughts? Start with positive approaches. Otherwise, you're just another dust in the wind.

    Enough abusing the word "Revolution" in every sentence: The outcome is still uncertain in Armenia; and I only hope for the better there. But stop bringing it to every household in the Diaspora. Stop begging for popularity: That will only crumble down all that exists, and all positive possibilities will be wasted and missed. Try to live within, reform within, energize within; rather than break things like Pantchuni by alleging that you are fixing things.

    Brotherly love to all of you; try to work together, rather than demolish things with no plan of building.

  2. Disturbing Video

    Instead of unifying people, this person is trying to divide Armenians with wrong assumptions and allegations.

    ARF has always worked for Armenia and the Armenian people regardless who is in power.

    Let us hope that all work toghter to improve the economic and social conditions in Armenia so that the young generation stays in the country and contribute to its stability and prosperity.

  3. From every head, a voice.

    From every head, a voice. That "freedom of speech" spread whatever Spring in Syria, Libya, Egypt, Yemen, Georgia, the Ukraine. Ooohhh, Mr. Revolutionary, you want to spread that anarchy into Armenia and Armenians too? Keep on mentioning "revolution" in every sentence you use. Big words. Hollow content. Uncertain targets. Thank you for alerting me about double-headed typhons. […..]

    1. From every head, a voice.

      Danny,

      "From every head, a voice" a voice, you say.

      Surely,  one of those heads and one of those voices is yours.

      Garabed

Comments are closed.

You May Also Like