Canada : un monument trompeur érigé par la Turquie

Paris, publié le : 02-09-2013
Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Après l’édification, en août 2012, d'un monument du même type à Ottawa, l’ambassade de Turquie au Canada envisage d’ériger un monument au Cimetière des vétérans du Mont Hope de Brantford (Ontario) à la mémoire de prétendus prisonniers turcs de la Première Guerre mondiale. Bien que les internés aient en fait été des Alévis et des Kurdes (minorités encore opprimées de nos jours en Turquie), l’ambassade de Turquie manipule les preuves et décrit les internés comme étant des Turcs. La stratégie de la diplomatie turque consiste à obtenir des excuses canadiennes, et à les utiliser pour discréditer la reconnaissance, par le gouvernement canadien, du génocide des Arméniens perpétré par la Turquie en 1915. Ankara fourbit ses armes en vue du prochain centenaire du génocide. Le Collectif VAN publie ici une pétition lancée au Canada pour faire obstacle à ce monument trompeur.

Arrêtez le faux monument !
PÉTITION
Le temps est précieux, participez !

Paris, publié le : 02-09-2013
Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – Après l’édification, en août 2012, d'un monument du même type à Ottawa, l’ambassade de Turquie au Canada envisage d’ériger un monument au Cimetière des vétérans du Mont Hope de Brantford (Ontario) à la mémoire de prétendus prisonniers turcs de la Première Guerre mondiale. Bien que les internés aient en fait été des Alévis et des Kurdes (minorités encore opprimées de nos jours en Turquie), l’ambassade de Turquie manipule les preuves et décrit les internés comme étant des Turcs. La stratégie de la diplomatie turque consiste à obtenir des excuses canadiennes, et à les utiliser pour discréditer la reconnaissance, par le gouvernement canadien, du génocide des Arméniens perpétré par la Turquie en 1915. Ankara fourbit ses armes en vue du prochain centenaire du génocide. Le Collectif VAN publie ici une pétition lancée au Canada pour faire obstacle à ce monument trompeur.

Arrêtez le faux monument !
PÉTITION
Le temps est précieux, participez !

Le 16 juillet 2013

Bureau du Premier Ministre
L’honorable Shelly Glover, Ministre du Patrimoine canadien et des langues officielles
La très honorable Kathleen Wynne, Premier ministre de l’Ontario
Maire de Brantford
TVO

Suite à l’édification du monument turc trompeur à Ottawa en août dernier, l’ambassade de Turquie au Canada envisage maintenant d’ériger un monument au Cimetière des vétérans du Mont Hope de Brantford (Ontario) à la mémoire des internés «turcs» qui ont été envoyés de Brantford vers le nord de l’Ontario au cours de la Première Guerre mondiale.

Bien que les internés fussent des Alaouites et des Kurdes, et que l’unique Turc enterré au cimetière mourut deux ans avant le début de la guerre, l’ambassade de Turquie manipule intentionnellement les preuves et décrit les internés comme étant des Turcs. Selon des rapports, la chaîne de télévision TVO détenue par la province de l’Ontario, projette de préparer un documentaire sur les internés «turcs» et le monument bidon du cimetière de Brantford.

L’ambassade de Turquie est délibérément en train de politiser l’incident des internés pour forcer le gouvernement canadien à présenter des excuses pour avoir interné des «Turcs». L’ambassade de Turquie s’ingère également dans les affaires intérieures du Canada en installant un monument prémédité par Ankara dans un cimetière canadien. La stratégie sournoise turque consiste à utiliser les excuses canadiennes espérées pour neutraliser la condamnation par le gouvernement canadien du génocide des Arméniens perpétré par la Turquie, particulièrement en vue du prochain centenaire du génocide.

Nous condamnons l’ingérence de l’ambassadeur turc dans les affaires intérieures du Canada, sa tentative d’effectuer du chantage auprès du gouvernement et l’exploitation de la mémoire des internés non Turcs à des fins de propagande de la part d’Ankara. Nous demandons également l’ANNULATION de la construction du faux monument, ainsi que la censure du gouvernement turc et de ses représentants au Canada.

Cliquez ici: S'il vous plaît signer la pétition

Retour à la rubrique

4 comments
  1. Yes, stop that monument

    Yes stop that monument. It's a shame and blasphemy towards 1.5 millions massacred by the Ottoman Turks in 1915.
    Andre Tchaderjian
    Mississauga,ON

    1. Genocide of the Armenians

      Beside killing 1.5 million of Armenians in Anatolia, Turks stole our property and valuable belongings. These should be returned to the victims' relatives.
      My Best Regards

      1. LA Lecture

        I bring to the attention, especially to those who live in LA, an upcoming lecture at the Eskijian Museum regarding the seizure of Armenian properties because of the Genocide.

        Here is a synopsis of the lecture that, in my view, adds a new dimension to the Genocide of Armenians.

        "Ümit Kurt, Ph.D. Candidate in the Department of History at Clark University in Worcester, MA, will present a lecture entitled “The Emergence of the New Wealthy Class Between 1915-1922: The Seizure of Armenian Property by Local Elites in Aintab,” and the documentary “My Father’s Aintab”.

        On Sunday, Sept. 15, 2013, at 4 p.m. at the Ararat-Eskijian Museum, Hasmik Mgrdichian Gallery, 15105 Mission Hills Road, Mission Hills, CA. The lecture is sponsored by the Ararat-Eskijian Museum and the National Association for Armenian Studies and Research (NAASR).  A reception will follow the lecture.

        The processes of genocide and deportation directed at Aintab Armenians were put into practice by local notables and provincial elites themselves, and these local actors actually prospered and became a new wealthy social class through the acquisition of Armenian property and wealth. In this respect, Ümit Kurt argues that the Committee of Union and Progress’ (CUP) genocide and deportation decree had a certain social background, effective power, and control and support mechanism(s) at the local levels. Therefore, what took place at the local areas or periphery deserves to be examined.

        By zooming in on Aintab, Kurt sheds light on the origins of the property and wealth of local and provincial elites/notables in Aintab and how massacred and deported Armenians’ properties in Aintab changed hands. To date no comprehensive research has been done which examines, in detail, the expropriation of Ottoman Armenians in general and in Aintab in particular as a component of the Genocide.

        Ümit Kurt, a native of Aintab, holds a Bachelor of Science degree from Middle East Technical University in Political Science and Public Administration and a Master’s from Sabancı University in the department of European Studies. He is currently a Ph.D. Candidate in the Department of History at Clark University and an instructor at Sabancı University. He is the author of numerous articles and several books, including most recently "Kanunların Ruhu: Emval-i Metruke Kanunlarında Soykırımın İzlerini Aramak" (The Spirit of Laws: Seeking for the Traces of Armenian Genocide in the Laws of Abandoned Property, 2012), with Taner Akçam. His main area of interest is the confiscation of the Armenian properties and the role of local elites/notables in Aintab during the Genocide of Armenians.

        For more information contact the Ararat-Eskijian Museum at 818-838-4862 or
        ararat-eskijian-museumATnetzero.net or NAASR at 617-489-1610 or hqATnaasr.org."
         

    2. Il est temps

      Il est temps que le gouvernement Turque reconnaisse leur crime  et présente leurs excuses à la communauté Arménienne, et aux décendants des victimes qui sont encore vivant. 

Comments are closed.

You May Also Like
Read More

Նոր Մարտահրաւէրներ

Ոսկան Մխիթարեան, Լոս Անճելըս,  18 Մայիս 2018 Սահմանադրութեան մեծ յաղթանակի տօնակատարութիւնները վերջացան եւ հիմա կը կանգնինք դէմ յանդիման…
Read More